Un bref historique de l’Institut franco-ontarien

À l’automne 1976, six professeurs de l’Université Laurentienne ont ressenti le besoin de mieux connaître la communauté franco-ontarienne, de documenter cette connaissance et de la diffuser. Ils désiraient créer un centre de recherche voué aux études sur l’Ontario français, ils ont alors créé l’Institut franco-ontarien. Ces six professeurs étaient Donald Dennie (Sociologie), Gaétan Gervais (Histoire), Benoît Cazabon (Études françaises), Louis-Gabriel Bordeleau (Sciences de l’éducation), Gilles Comtois (Sciences de l’éducation) et Roger Breton (Sciences politiques). Le professeur Lucien Michaud a aussi fait partie du premier conseil de direction de l’IFO.

Dès sa création, l’IFO a organisé des conférences et des rencontres lors desquelles les membres pouvaient faire connaître leurs travaux et les résultats de leurs recherches. L’Institut a aussi organisé plusieurs colloques portant sur des questions d’actualité touchant la communauté franco-ontarienne.

L’IFO a lancé la Revue du Nouvel-Ontario en 1978 afin de permettre la diffusion des connaissances et des recherches effectuées par les membres de l’Institut. Il a également créé et publié la collection Fleur-de-trille et les Cahiers de l’Institut.

En 1987, l’IFO a été reconnu comme l’un des cinq centres de recherche de l’Université Laurentienne. Celle-ci lui a dès lors accordé un soutien financier essentiel.

Pour de plus amples renseignements sur l’IFO et ses origines

Les 25 ans de l’Institut (2001)